Concours résistance/déportation 05-06
+ 0 - ACCUEIL
+ 1 - INTRODUCTION
+ 2 - DISSIDENTS ET PASSEURS 972
+ 2.1 - Situation géographique de la Martinique
 -  2.2 - Contexte historique pendant la 2nde guerre mondiale
+ 2.3 - Départ en dissidence
+ 2.4 - Contribution des ruraux au départ
+ 2.5 - Destins de dissidents
+ 3 - CHANT HOMMAGE AUX DISSIDENTS
+ 4 - LE GOMMIER
+ 5 - CONCLUSION
+ 6 - REMERCIEMENTS
+ 7 - ANNEXES
+ Lycée Saint-James

2.2 - Contexte historique pendant la 2nde guerre mondiale - a - Caractéristiques du régime

amiralrobert.jpg

LES CARACTERISTIQUES DU REGIME

Que s'est-il passé en Martinique du 14 Septembre 1939, date de l'arrivée de l'Amiral ROBERT, au 15 juillet 1943, date de son départ pour Porto-Rico ?

Quinze jours après son arrivée à la Martinique, le 14 Septembre 1939, l'Amiral ROBERT est nommé Haut-commissaire de la République Française aux Antilles Guyane. A partir de 1940, il doit faire appliquer les mesures de la Révolution Nationale à la Martinique. Pour mettre en oeuvre sa politique, des moyens sont mis à sa disposition :

- le croiseur Emile BERTIN basé à la Martinique arrivé le 24 juin 1940, avec dans ses cales une partie des réserves en or de la Banque de France (300 tonnes) ;

- le BEARN, un des rares porte-avions de la Marine française, arrivé en Martinique le 22 juin 1940, avec un chargement de 107 avions de fabrication américaine ;

- le croiseur JEANNE D'ARC, basé en Guadeloupe, arrivé en septembre 1939 ;

- une division de croiseurs auxiliaires l'Esterel, le Quercy, le Barfleur ;

- un sous-marin de grande croisière, le SURCOUF, arrivé en 1941 ;

- une escadrille de sous-marins de 1.500 tonnes et plusieurs pétroliers ;

- 2.500 officiers et hommes de la Marine.

Durant vingt-cinq mois, la presse officielle locale (Journal Officiel de la Martinique, Bulletin Hebdomadaire) et non officielle (La Paix, La Petite Patrie, La Légion, Le Clairon) va faire la propagande du nouveau régime et de ses idéaux.

Quelles sont les caractéristiques de l'"Ordre Nouveau" ?

- Le régime antirépublicain mis en place le 10 juillet 1940 s'apparente à une dictature : cumul des pouvoirs exécutif, législatif, judiciaire et militaire par le Maréchal PETAIN (pas de Parlement élu, aucun vote populaire) ;

- C'est un système autoritaire et répressif qui se rapproche du fascisme : suppression des principes de liberté et d'égalité, parti unique, encadrement des individus par l'Etat, hiérarchie sociale, exaltation de la Patrie, dirigisme économique ;

- On assiste au retour de valeurs de l'extrême-droite traditionnaliste catholique : ordre moral et intellectuel, traditions catholiques, terre nourricière, xénophobie, antisémitisme (le régime s'allie le clergé, les propriétaires terriens)

- La trilogie"Travail-Famille-Patrie" remplace la devise républicaine "Liberté - Egalité - Fraternité".

- Le régime instaure le culte du Maréchal Pétain que l'Amiral ROBERT reproduit aux Antilles autour de sa personne.logomusique.jpg(Cliquez ici)

afficheprpagandepetainrevue.jpg

Ainsi, le portrait du Maréchal est porté comme un drapeau en tête des manifestations qu'organise le régime :

-Fête de la quinzaine impériale

-Fête de JEANNE D'ARC

-Parade des mouvements de jeunesse (Jeunesse Etudiante Chrétienne, Compagnons de France, Fémina de Rivière-Pilote, l'Effort du Robert etc.....)

-Défilés des Anciens Combattants .

-Kermesse de scouts (Guides de France, Scouts de France)

-Manifestations publiques de la Légion des Combattants et Volontaires de la Révolution Nationale.

-Fête des sociétés mutualistes

-Concours de poésie à la gloire du Maréchal, et concours du meilleur discours commenté du Maréchal.

 

defilesalutnazicorrige.jpg

L'ordre vichyste aux Antilles

Les mesures politiques et administratives appliquées à la Martinique

Dans le cadre du passage à l'ordre nouveau, des mesures d'exception furent prises à l'encontre des fonctionnaires francs-maçons ; les loges maçonniques de la Martinique furent interdites, leurs biens vendus (tel le bâtiment de la rue du commerce où était la loge « Droit et Justice »). Les autorités saisirent et brulèrent tous les documents trouvés.

Dissolution du mouvement communiste.

Interdiction d'accès à l'exercice de la fonction publique aux juifs (15 familles juives déclarées aux autorités locales en 1942) et étrangers.

Obligation aux fonctionnaires de prêter serment de fidélité au Maréchal PETAIN.

Purge dans la fonction publique dont furent victimes les pro-gaullistes.

Sur le plan admnistratif, les conseils municipaux et le Conseil Général furent dissous. Leurs membres élus démocratiquement remplacés par simple nomination du gouverneur sur liste d'aptitude. Devaient absolument faire partie des nouveaux conseils municipaux « un père de famille », « un représentant des travailleurs » et " une femme qualifiée pour s'occuper des oeuvres privées d'assistance et de bienfaisance nationale..."

Les maires furent, soit confirmés dans leur fonction, soit remplacés. Ce fut le cas à Fort de France où Victor SEVERE fut remplacé par JEAN DE LA GUARIGUE DE SURVILLIERS.

Durant cette période, les atteintes à la liberté furent nombreuses (1.000 internés au Camp de Balata près de Fort-de-France, sur la route de la Trace).

La presse fut censurée dès la mise en place d'un directeur de la censure, le père BULLER aumônier militaire.

Des ouvrages furent interdits dont la revue TROPIQUES dirigée par AIME CESAIRE.

Il fut interdit d'écouter « en public ou en privé des émissions radiophoniques des postes britanniques ou autres postes étrangers ou non se livrant à une propagande anti-nationale » Journal Officiel de la Martinique de novembre  1941.

Création des services de renseignements dirigés par le commandant BATTE, ils sont chargés de l'arrestation et de l'internement des opposants au régime.

 

video.gif (Mme MAITREL parle de la Martinique pendant la guerre)

http://parcoursdedissidents.rfo.fr/article2.html]

 

page 1 2 3 4


Date de création : 22/04/2006 ° 11:51
Dernière modification : 11/07/2006 ° 10:32
Catégorie : 2.2 - Contexte historique pendant la 2nde guerre mondiale
Page lue 7700 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


^ Haut ^

  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL