Accueil  Nouvelles  Téléchargements 
Le Mot Du Proviseur

« Ce qui s’apprend sans peine ne vaut rien et ne demeure pas »

Cette citation de Jean ANOUILH,  résume en peu de mots tous les discours qu’on pourrait tenir à tout élève, à tout apprenant.

La technologie, la modernisation, les progrès scientifiques ont porté tant de confort, de facilités dans la vie de l’homme, qu’il n’est plus nécessaire de faire des efforts physiques  ou intellectuels dans bien des domaines.
Loin de permettre aux hommes d’utiliser ce temps libéré pour « les choses de l’esprit », pour s’instruire, ce confort, cette facile accessibilité aux biens matériels ont conduit les jeunes à penser que tout était à portée de main, que tout s’acquérait sans effort, que tout s’obtenait de droit, bref qu’il suffisait de claquer des doigts ou de dire « je veux ».

Or, il n’y a pas d’apprentissage sans douleur, sans peine, sans sacrifice.

Le sportif s’entraîne tous les jours, repoussant sans cesse ses limites.

Le musicien pratique son instrument plusieurs heures par jour jusqu’à obtenir le son le plus harmonieux. Le chercheur ne fait pas de découverte révolutionnaire dès les premiers tests chimiques.

La persévérance, la ténacité et parfois l’obstination sont dans tous ces cas  présents.

L’Ecole doit faire comprendre aux jeunes que quelques soient leurs aptitudes intellectuelles, le goût de l’effort, la constance, la volonté de mieux faire sont indissociables du fait d’apprendre, font partie de tout acte d’apprentissage.

Seuls les élèves qui tout au long de l’année feront  preuve d’implication, d’efforts constants, de curiosité intellectuelle, de don de soi, qui s’exerceront à la chose scolaire (c’est d’abord celle là qui nous concerne) mais aussi à la pratique du sport, de la  culture ou de la citoyenneté pourront réussir.

Parents, vous aussi devez prendre  part à l’inculcation de ces qualités en y consacrant du temps quotidien, de l’amour et de l’espoir mais aussi de la vigilance car l’adolescence est une période de « découvertes ».

« A force de bonté, de patience et d'amour, il est sans doute possible de sortir un homme, une femme, du marais d'ennui et de souffrance dans lequel nous pataugeons tous » a dit René Barjavel. Remplaçons «ennui et souffrance» par ignorance et obscurantisme.

L’autonomie n’exclut pas le contrôle parental. Dans la bienveillance, soyez déterminés dans l’accomplissement de votre mission parentale !

Avec nous, à côté de nous lors des rendez-vous institutionnels (conseils de classe, rencontre parents-professeurs, etc), poursuivons ensemble cette œuvre constructrice !

Soyez assurés du dévouement, de l’individuelle et collective mobilisation des équipes pédagogiques et éducative qui n’ont qu’un objectif : amener vos jeunes à la réussite et pourquoi pas à l’excellence!

 

            Enfin, je souhaite la bienvenue et une excellente année scolaire à tous !

« Le fruit du travail est le plus doux des plaisirs » Luc de Clapiers, Marquis de Vauvenargues.

Christine BANAL

Proviseur du lycée Montgérald


Date de création : 09/05/2009 - 13:12
Dernière modification : 16/09/2015 - 10:35
Catégorie : Administration
Page lue 8529 fois

up Haut up

Contenu du site mis à jour le 18/12/2020


Site créé avec GuppY v4.5.19 - © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL