ATTENTION : site en travaux - site in work
Présentation de l'école
+ Adresses
+ Les mots de l'école
+ Liste de matériel 2011
+ Projet COMENIUS 2011-2013
+ Projet d'école
 -  Vie de l'école

Educatif
+ Archives 2009-2010
+ Archives 2010-2011
+ Archives 2011-2012
+ Découverte du monde/Sciences

Quoi de neuf?

*** HUMOUR ***

bd2011.jpg


Webmaster - Infos
Ecrire à Webmestre  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile

Vie de l'école - Le règlement intérieur de l'école

 
 
 
ECOLE ELEMENTAIRE DE PLATEAU DIDIER
 
REGLEMENT INTERIEUR
 
Le présent règlement, adopté par le conseil d’école en date du 8 novembre 2008 est conforme aux dernières dispositions en vigueur, notamment celles définies dans le règlement type départemental approuvé par le Conseil de l’Education Nationale du 29 juin 2004.
 
I – INSCRIPTION – ADMISSION – PASSAGE - ANTICIPE MAINTIEN - RADIATION
 
1) - L’inscription des élèves se fait auprès du bureau scolaire de la mairie de Fort de France.
 
2) - Les élèves sont admis à l’école sur présentation du récépissé remis par le bureau scolaire lors de l’inscription.
 
3) - L’inscription est valable pour toute la durée de la scolarité élémentaire.
 
4) - Les décisions de passage anticipé appartiennent au conseil des maîtres, souverain en la matière, sur proposition du conseil des maîtres du cycle concerné, éventuellement après un bilan psychologique favorable au passage anticipé et avec l’accord des parents. Il est donc inutile d’entreprendre des démarches pour obtenir le passage anticipé de son enfant dans la classe supérieure.
 
5) - Les décisions de maintien d’un élève pour une année supplémentaire dans le cycle appartiennent au conseil des maîtres du cycle, éventuellement après un bilan psychologique favorable au maintien, l’avis du RASED et l’accord des parents. En cas de désaccord, les parents ont quinze jours après la notification du maintien pour faire appel de cette décision en adressant, par la voie hiérarchique, une lettre motivée à l’inspecteur d’Académie.
 
6) - Lorsqu’un élève quitte définitivement l’école, les parents doivent réclamer à la directrice un certificat de radiation, document qui leur sera demandé lors de son inscription dans une autre école (cette démarche ne concerne pas les élèves entrant en sixième).
 
II- ACCUEIL
 
1) - L’école a lieu les lundi, mardi, jeudi et vendredi.
 
2) - L’entrée et la sortie des élèves se font par le portillon.
 
3) - Chaque matin et chaque après-midi, la période d’accueil des élèves est limitée à dix minutes. L’école est ouverte le matin, au premier appel, à 7h50. Le deuxième appel est sonné à 8hOO. La classe du matin finit à 11h30. L’école est ouverte, l’après-midi, au premier appel, à 13h50. Le deuxième appel est sonné à 14hOO.La classe de l’après-midi finit à 16h30. Les élèves bénéficiant de l’aide personnalisée sont accueillis les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 7h20 à 7h50 et sont pris en charge pendant 30 minutes.
 
4) - La surveillance des maîtres ne s’exerçant que pendant les heures réglementaires, les élèves ne sont autorisés à accéder aux locaux qu’aux heures fixées par le présent règlement. Toutefois, en cas d’intempérie, le gardien et l’agent de police municipale sont autorisés à permettre aux élèves arrivés avant la période d’accueil de s’abriter sous le préau du bâtiment G, et ce, sous leur surveillance.
 
5) - Pendant la période d’accueil, il est strictement interdit à l’élève déjà entré dans la cour et non accompagné de ses parents de ressortir.
 
6) - Aux appels du matin, de l’après-midi, et de la fin des récréations, les élèves se rangent immédiatement à l’emplacement prévu pour leur classe.
 
7) - Les élèves ne rentrent en classe qu’accompagnés de leur enseignant.
 
8) - L’élève arrivé en retard devra passer par le bureau et se présenter à la directrice.
 
9) - Aux sonneries de la fin de matinée, les élèves se rendront jusqu’au portail, rangés en bon ordre, sous la responsabilité de leur enseignant.
 
10) - La responsabilité des maîtres n’étant pas engagée au-delà des limites de l’école, à la sortie, les parents veilleront à ce que leurs enfants rentrent chez eux sans tarder.
 
11) - À la sortie, il est strictement interdit à l’élève qui a déjà quitté la cour de rentrer dans l’école sans autorisation.
 
III - FREQUENTATION ET OBLIGATION SCOLAIRE
 
1) - La fréquentation scolaire est obligatoire et fait l’objet d’un contrôle le matin et l’après-midi. La loi fait obligation à la directrice de signaler aux autorités administratives les absences et les retards abusifs ou répétitifs.
 
2) - Les parents d’un élève qui a manqué l’école doivent faire connaître par une note écrite et dans un délai de 48 heures le motif de l’absence, avec production, le cas échéant, d’un certificat médical (voir chapitre 4).
 
3) -  Un élève en retard doit être accompagné par les parents. A défaut, ces derniers feront connaître par une note écrite le motif du retard.
 
4) - Les élèves ne sont pas autorisés à quitter l’école avant l’heure réglementaire, sauf nécessité absolue. Dans ce cas l’enfant ne pourra être confié, contre une décharge écrite, qu’à ses parents ou à une personne dûment mandatée par le responsable légal.
 
5) - Un élève peut également être autorisé à quitter seul l’école si la directrice en a été avertie à l’avance par une lettre signée des parents, comportant le motif et l’heure de sortie demandée.
 
6) - L’obligation scolaire implique la participation de l’élève à toutes les activités organisées par l’école. Un certificat de contre-indication devra obligatoirement être présenté si l’élève doit être dispensé de sport.
 
IV – RESPECT DE L ECOLE ET DE SES USAGERS
 
1) - L’école laïque est l’école de tous. L’accès à l’école publique implique la soumission à la loi. Il appartient à l’ensemble de la communauté éducative, y compris les parents, de faire respecter l’indépendance et la laïcité de l’école.
 
2) - La loi y interdit toute discrimination, toute manifestation à caractère raciste ou xénophobe ainsi que tout prosélytisme religieux. Toute propagande philosophique ou politique contraire aux intérêts de la République y est interdite. Les insignes d’appartenance philosophique, politique ou religieuse, portés ostensiblement, y sont interdits.
 
3) - Il est défendu de détériorer le mobilier scolaire, d’écrire sur les tables et les sièges, sur les murs et les portes, notamment dans les toilettes. Interdiction est faite de toucher sans permission aux matériels d’enseignement et aux divers accessoires
.
4) - Les élèves se conduiront en classe et dans la rue comme des gens bien élevés. Ils feront montre de considération et de respect envers leurs camarades et les adultes chargés de leur éducation, que ce soient les enseignants, les personnels et policiers municipaux, les éducateurs, les intervenants extérieurs ou les parents bénévoles.
 
5) - Chaque élève s’efforcera de donner, en toute chose, le bon exemple et rappellera, le cas échéant, les étourdis et les négligents au respect du règlement. Les plus grands auront à c½ur d’aider les plus petits à résoudre au mieux certains soucis (lacer ses chaussures, réparer un objet, etc.) et de leur assurer une certaine tranquillité vis-à-vis d’autres enfants trop agressifs.
 
6) - Toute personne étrangère à l’école devra se présenter à la directrice pour lui exposer le motif de sa visite.
 
7) - Le parking situé devant le restaurant est strictement réservé aux enseignants. Les parents doivent éviter de se garer devant les grilles de l’école, même momentanément, afin de laisser le passage libre en cas d’évacuation.
 
8) - Toute personne peut s’opposer à la reproduction de son image. La publication ou la diffusion en ligne sur internet d’une photographie scolaire est donc soumise à l’autorisation expresse des personnes concernées, ou de ses parents, s’il s’agit d’un élève.
 
V - ROLE DES INTERVENANTS
 
1) - Par sa présence et son action, l’enseignant assume de façon permanente la responsabilité pédagogique de l’organisation et de la mise en ½uvre des activités scolaires. Toutefois, il peut solliciter la participation de volontaires bénévoles pour l’assister tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’école.
 
2) - Les intervenants, qu’ils soient bénévoles ou institutionnels, doivent être régulièrement autorisés ou agréés, selon le cas, soit par la directrice de l’école après avis du conseil des maîtres, soit par le recteur (notamment en EPS).
L’agrément des intervenants est limité au maximum à un an.
 
3) - L’assistant d’éducation participe, sous l’autorité de la Directrice, à l’encadrement et à l’animation de toute action de nature éducative, sauf en EPS, à moins qu’il n’ait reçu un agrément spécifique du recteur.
 
VI- PREVENTION DES ACCIDENTS- SECURITE
 
1) - La surveillance des élèves est constante. Pendant la classe les élèves sont sous la responsabilité de l’enseignant. Pendant l’interclasse et pendant la garderie, les élèves sont sous la responsabilité des personnels d’animation et d’encadrement de la mairie ou de l’AMASES.
 
2) - Le conseil des maîtres de l’école a en charge l’organisation de la surveillance pendant les périodes d’accueil et de récréations. Il attribue aux maîtres les zones de surveillance selon un calendrier prédéfini et signé par les enseignants.
 
3) - En cas d’absence d’un enseignant, son service de surveillance est pris en charge par son remplaçant. A défaut, ses collègues s’organisent pour surveiller son secteur.
 
4) - Dans le cadre des activités pédagogiques, un groupe d’élèves peut être placé sous la surveillance d’un intervenant extérieur : parent, assistant d’éducation, animateur. Cependant, l’enseignant doit savoir à tout instant où se trouvent les élèves de sa classe.
 
5) - Pendant les récréations et l’interclasse, l’accès aux locaux fermés (réfectoire, salles de classe, salle informatique, etc…) n’est autorisé qu’en présence d’un adulte. Il est défendu de jouer dans les toilettes, sur les escaliers et dans les endroits balisés comme dangereux ou d’accès interdits aux élèves.
 
6) - Tous les jeux violents et de nature à causer des accidents sont interdits. Il est interdit de lancer des pierres et autres projectiles, de jouer avec des balles de tennis ou des ballons trop lourds, de jouer aux cavaliers, de se suspendre aux grilles, aux structures saillantes, aux rambardes, aux chambranles des ouvertures. Les élèves éviteront de courir à grande vitesse, de tirer, de pousser, de bousculer, de frapper, de pincer ou de mordre leurs camarades. Il est défendu de se battre, d’insulter quiconque, de se montrer grossier, de crier à tue-tête.
 
7) - Les élèves éviteront de gesticuler avec des objets pouvant présenter un danger tels que pointes de bic, crayons, compas, règles, équerres, ciseaux, etc.
 
8) - L’apport à l’école d’articles immoraux, de jouets de guerre et d’objets dangereux est strictement interdit, notamment les armes, couteaux, cutters, ciseaux à bouts pointus, outils, lames de rasoirs, épingles, bouteilles de verre, seringues, amorces, pétards, etc.
 
9) - Il est interdit aux élèves de toucher aux installations électriques et à la plomberie. En outre, les élèves éviteront de s’approcher de tout danger particulier ou provisoire qui leur aura été signalé ou qu’ils auront découvert (dans ce cas, ils doivent prévenir un adulte).
 
10) - En cas d’accident ou d’indisposition d’un camarade, les élèves témoins avertiront un adulte de service ou la Directrice. En aucun cas, ils ne doivent relever un camarade blessé.
 
11) - Des exercices de sécurité ont lieu au moins une fois par trimestre. Toutes les personnes présentes dans l’école doivent s’y soumettre. Le registre de sécurité est tenu à jour.
 
 
VII – SANTE - SOINS
 
1) - Tout membre de la communauté éducative doit protection physique et morale aux enfants. Conformément à la loi, tout mauvais traitement avéré ou suspecté sera immédiatement signalé aux autorités compétentes.
 
2) - Les enfants malades devront rester chez eux. Eventuellement la Directrice avertira les parents pour qu’ils viennent chercher leur enfant si la maladie ou le malaise est constaté à l’école. En cas d’urgence, la Directrice fera appel aux autorités médicales et d’évacuation compétentes.
 
3) - Lorsqu’un enfant aura été absent pour cause de maladie contagieuse, les parents devront fournir un certificat de guérison et de non-contagiosité pour qu’il puisse réintégrer sa classe.
 
4) - Les parents dont les enfants doivent suivre, durant le temps scolaire, un traitement pour maladie chronique (notamment pour les enfants asthmatiques) prendront contact avec la Directrice afin de mettre en place un projet d’accueil individualisé (PAI) qui autorise le personnel à administrer les médicaments aux élèves concernés.
 
5) - Lors des incidents de la vie scolaire (petits chocs, égratignures, blessures,…) les enseignants sont habilités à donner les premiers soins et à faire appel aux secours d’urgence. Les parents sont informés dans les meilleurs délais. L’école n’est pas habilitée à administrer des médicaments aux élèves hors PAI.
 
VIII – HYGIENE
 
1) - Les élèves devront se présenter à l’école dans un état de propreté corporelle et vestimentaire irréprochable.
 
2) - Les parents seront particulièrement attentifs à la contamination par les parasites (gale, poux, etc.) qui peut toucher n’importe quel élève sans distinction.
 
3) - L’école étant mixte, des WC séparés sont réservés aux filles et aux garçons. Plusieurs élèves à la fois ne devront pas entrer dans le même cabinet.
 
4) - Les enfants doivent passer aux toilettes avant la fin de la période d’accueil ou de la récréation. En cas de force majeure pendant la classe, ils devront s’y rendre calmement, sans courir, et ne pas s’attarder. Ils devront impérativement se laver les mains après avoir fait leurs besoins.
 
5) - Il est impératif de respecter la propreté des salles de classe, de la cour, du réfectoire et des toilettes. Défense est faite de jeter quoi que ce soit (papiers, pelures, noyaux, etc.) n’importe où. On doit utiliser les corbeilles et les poubelles.
 
 
 
 
 
 
 
ІХ– GARDERIE, CANTINE, INTERCLASSE
 
1) - La garderie est organisée sous la responsabilité de l’AMASES. L’inscription se fait directement auprès de cette association. Les parents prendront connaissance du règlement de la garderie auprès de l’AMASES.
 
2) - Les élèves qui sont pris en charge par la garderie ne doivent en aucun cas pénétrer dans les autres locaux que ceux mis à la disposition de l’AMASES, s’ils ne sont pas accompagnés d’un enseignant ou d’un membre du personnel municipal. Les animateurs de la garderie ne sont pas habilités à donner cette autorisation.
 
3) - A 16h30, les élèves qui restent à la garderie rejoindront la cantine où ils seront pris en charge par le personnel de l’AMASES.
 
4) - Aucun élève non-inscrit à la garderie n’est autorisé à entrer dans l’école pendant la garderie.
 
5) - L’accès et la sortie des élèves inscrits à la garderie et de leurs parents doit se faire par le portillon de la cantine. L’accès et la sortie par l’entrée principale n’est autorisé que si l’AMASES y met une personne de garde.
 
6) - L’interclasse est organisé sous la responsabilité de la mairie. L’inscription et le paiement des repas se fait auprès de la caisse des écoles de Fort de France. Le paiement des repas peut également se faire au restaurant de l’école aux dates fixées par la mairie.
 
7) - A 11h30, les élèves qui restent à la cantine se rangent près de leur classe où ils seront pris en charge par le personnel municipal.
 
8) - Les élèves se montreront respectueux de la nourriture qui leur est servie, en évitant les bagarres d’aliment, en mangeant de tous les plats, en évitant le gaspillage, en ne jetant pas de nourriture à terre, en maintenant la propreté de leur table.
 
9) - Les élèves ne doivent pas quitter la table avant d’avoir terminé complètement leur repas. Ils ne doivent apporter ni pain, ni dessert dans la cour.
 
10) - Les élèves devront se comporter de façon courtoise et montrer le plus grand respect envers les personnels en charge de l’interclasse sous peine d’exclusion de la cantine.
 
11) - Les enfants restant à la cantine ne sont pas autorisés à quitter l’école pendant l’interclasse, sauf conditions requises au chapitre 3 paragraphe 4.
 
12) - Aucun élève non-inscrit à la cantine n’est autorisé à entrer dans l’école pendant l’interclasse.
 
Х – TENUE VESTIMENTAIRE - OBJETS PERSONNELS
 
1) - Les élèves seront vêtus correctement et proprement. Ils porteront de préférence la tenue uniforme de l’école : haut blanc (tee-shirt, chemise, polo avec ou sans logo de l’école), bas kaki (jupe, pantalon, bermuda, short).
 
2) - Les parents veilleront à ce que leurs enfants soient correctement chaussés. Les tongs, sabots, sandales à traîner, sont à éviter car elles provoquent des chutes et sont incompatibles avec les activités physiques.
 
3) - La tenue de sport, short vert et tee-shirt blanc (de préférence orné du logo de l’école), est obligatoire pour les activités physiques et sportives, ainsi que pour certaines sorties scolaires.
 
4) - Les élèves ne doivent apporter aucun bijou, ni objet de valeur (téléphone portable, jeu électronique, etc.). La Directrice et les enseignants ne seront pas responsables des échanges, pertes, vols et détérioration de ces objets.
 
5) - Il est souhaitable que les vêtements, outils scolaires et cartables soient marqués au nom de l’enfant, pour permettre leur restitution en cas de perte.
 
ХІ – COOPERATIVE ET COLLECTE
 
1) - L’école est affiliée à l’Office central des coopératives d’école (OCCE). A ce titre, des collectes de fonds (cotisations, fêtes, tombolas,…) peuvent être organisées dans le but d’aider financièrement à la réalisation de projets pédagogiques spécifiques définis lors de l’assemblée générale de la coopérative de l’école.
 
2) - Les parents sont prévenus par écrit des collectes exeptionnelles et périodiques (cotisations, souscriptions, sorties, tombola, ½uvres diverses,…)
 
3) - Les sommes récoltées à l’occasion des collectes doivent être placées dans une enveloppe cachetée portant le nom de l’enfant, la somme et le motif de la dépense.
 
4) - Hormis les collectes directes (cantine, garderie, associations sportives) toutes les sommes demandées aux élèves transitent par le compte de la coopérative. C’est pourquoi les chèques doivent toujours être libellés au nom de « coopérative scolaire de l’école de Plateau-Didier »
 
5) - Un bilan de l’utilisation des fonds de la coopérative sera communiqué régulièrement au Conseil d’Ecole.
 
6) - En dehors de ces collectes les enfants ne sont pas autorisés à apporter de l’argent à l’école. Dans le cas contraire, la Directrice et les enseignants ne peuvent être tenus pour responsables des pertes et vols de l’argent que les enfants auront gardé par devers eux.
 
 
 
CII –DISCIPLINE, SANCTION, RECOMPENSE
 
1) - L’enseignant est en droit d’obtenir à la fois un travail à la mesure des capacités de l’élève et le respect des règles de discipline instaurées dans la classe et l’école.
 
2) - L’enseignant est libre de mettre en place des mesures d’encouragement au travail et/ou des récompenses.
 
3) - Les adultes de la communauté éducative ont l’obligation de s’interdire tout comportement, geste ou parole qui traduirait indifférence ou mépris à l’égard de l’élève ou de sa famille ou qui serait suceptible de blesser la sensibilité des enfants.
 
4) - Les châtiments corporels, les brimades, le harcèlement moral, les propos humiliants ou discriminatoires sont interdits.
 
5) - Les sanctions privilégiées dans l’école sont les sanctions à caractère éducatif, la réprimande, la privation partielle de la récréation, l’isolement momentané. Lorsque la faute le justifie, les familles sont prévenues.
 
6) -Après avis du conseil d’école, sur proposition de la Directrice, l’inspecteur de l’Education Nationale peut décider de déplacer un élève vers un autre établissement.
 
CIII– EVALUATION DU TRAVAIL DES ELEVES- LIVRET SCOLAIRE- AIDE AUX ELEVES EN DIFFICULTE
 
1) - Les professeurs mettent en place un système de contrôle périodique cohérent afin d’évaluer tant les performances que les progrès accomplis par les élèves. Le résultat des évaluations est communiqué aux familles.
 
2) - Le livret scolaire est fourni par l’école. En cas de perte, celui-ci sera remboursé par les parents. Il est transmis au moins une fois par trimestre aux familles qui doivent le viser et le retourner immédiatement. Lorsque l’élève quitte l’école définitivement, le livret scolaire est remis à la famille, sur sa demande, contre une décharge.
 
3) - Les difficultés rencontrées par les élèves sont signalées aux familles dès qu’elles sont constatées par les enseignants. Pour chaque élève signalé en difficulté, un projet individualisé est aussitôt mis en place, avec éventuellemnt, après un entretien avec les parents, une prise en charge par un maître spécialisé et/ou le psychologue scolaire.
 
CIV– RELATIONS AVEC LES PARENTS
 
1) - Les parents sont membres de la communauté éducative. Ils participent par leurs représentants aux conseils d’école.
 
2) - La Directrice réunit les parents chaque fois qu’elle le juge utile. Ces réunions peuvent concerner tous les parents ou un groupe de parents donné : parents d’un cycle, parents d’une classe ou seulement quelques parents concernés par l’objet de la réunion. Les enseignants peuvent également réunir les parents des élèves dont ils ont la charge.
 
3) - La Directrice peut recevoir à tout moment les parents pour un court entretien. Pour une visite plus longue, il est nécessaire de prendre rendez-vous.
 
4) - Les informations à destination des parents sont communiquées par voie de circulaire ou d’affichage. Un tableau d’affichage réservé aux parents et à leurs associations leur est accessible en permanence.
 
5) - Les parents désirant rencontrer un enseignant, un assistant d’éducation, un membre du personnel municipal ou de la garderie, se rapprocheront de lui afin de fixer une heure de rendez-vous qui ne gêne pas le bon déroulement de la classe.
 
6) - Les parents qui accompagnent leurs enfants restent à l’entrée de l’école sauf s’ils veulent prendre contact avec un membre de la communauté éducative.
 
7 - Certains parents peuvent être invités à participer aux activités scolaires, sur la base du bénévolat. Dans ce cas ils sont placés sous l’autorité de l’enseignant concerné et de la Directrice.
 
8) - En cas de litige ou de contentieux avec un membre de la communauté éducative (y compris un autre parent) les parents sont invités à garder leur calme et surtout à ne pas aller contre les lois qui protègent l’école. Un entretien avec la Directrice permet dans la plupart des cas de dénouer une situation qui paraissait à priori insoluble.
 
9) - Parents et enseignants peuvent utiliser le cahier de liaison (petites classes) ou le cahier de texte (grandes classes) pour communiquer avec les enseignants ou la Directrice.
 
10) - Chaque année les parents quelle que soit leur situation, remplissent la fiche de renseignements de l’élève qui comporte le nom et l’adresse des parents, les numéros de téléphones, les informations médicales d’urgence.
 
11) - Sauf avis contraire des parents, leurs coordonnées peuvent être communiquées aux associations de parents d’élèves représentées dans l’école qui en font la demande.
 
12) - Grève : lorsque le personnel municipal grève et que le service de restauration ne fonctionne pas, les élèves ne sont pas sous la responsabilité des enseignants pendant l’interclasse.
 
CV - DISPOSITIONS FINALES
 
1) - Le règlement est affiché à la cantine et dans le bureau de la directrice. Un exemplaire est remis à l’AMASES.
 
2) - Un exemplaire du présent règlement est communiqué à chaque nouvelle famille qui inscrit un élève à l’école.L’accusé de réception et de lecture apparaît sur la fiche de renseignement de l’élève.
 
3) - Un recueil des principales règles de vie de l’école, adapté aux élèves, est distribué aux enfants, lu, commenté et affiché en classe.
 
4) - Tous les parents sont invités à apporter leur concours à l’observation du présent règlement.
.


Date de création : 04/05/2010 : 21:35
Dernière modification : 04/05/2010 : 22:01
Catégorie : Vie de l'école
Page lue 2154 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


Recherche





Calendrier


Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne


^ Haut ^

GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL