Calendrier


Enseignement
+ Activités langagières
 -  CECR et Portfolio
+ Echanges
+ Examens
+ Formation et Concours
+ Programmes
+ Projets
+ Ressources
+ TraAM
+ e-teachers

L'anglais dans l'académie


Tice
+ Applications Androïd
+ Bibliographie
+ Equipement
+ Formation
+ Formations
+ Liens utiles
+ Logiciels
+ Projets
+ Ressources
+ Réseaux sociaux
+ Validation des compétences
+ e-learning et FAD

Officiels

short-cuts

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne


Webmaster - Infos
Ecrire à Webmestre  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile

CECR et Portfolio - Présentation

Qu'est-ce que le Cadre Européen Commun de Réference? (CECR)



" Le cadre européen commun de référence définit ses buts, ses objectifs et ses fonctions à la lumière de la politique générale en langues du Conseil de l'Europe, et en particulier, de la promotion du plurilinguisme en réponse à la diversité linguistique et culturelle de l'Europe."

Il offre une base commune pour l'élaboration des programmes de langues vivantes, de référentiels, de manuels ... Il énumère les connaissances et les habiletés que les apprenants doivent acquérir afin d'avoir un comportement langagier efficace dans le but de communiquer. Il englobe également le contexte culturel qui soutient la langue.

Il définit les niveaux de compétences qui permettent de mesurer le progrès de l'apprenant à chaque étape de l'apprentissage et à tout moment de la vie.

Le cadre européen commun de référence est conçu pour que soient surmontées les difficultés de communication rencontrées par les professionnels de langues vivantes et qui proviennent de la différence des systèmes éducatifs. Il donne des outils aux administratifs, aux concepteurs de programmes, aux enseignants, à leurs formateurs, aux jurys d'examens, aux commissions de recrutement professionnel ...

Donner des critères objectifs pour décrire la compétence langagière facilitera la reconnaissance mutuelle des qualifications obtenues dans des contextes d'apprentissage divers et en conséquence, ira dans le sens de la mobilité en Europe ".

Les 190 pages du Cadre Européen sont téléchargeables au format pdf


Synopsis du CECRL

Chapitre 1 (p. 9-14) : Définit les buts, les objectifs et les fonctions du Cadre de référence à la lumière de la politique générale en langues du Conseil de l'Europe et, en particulier, de la promotion du plurilinguisme en réponse à la diversité linguistique et culturelle de l'Europe. Ce chapitre expose ensuite les critères auxquels le Cadre de référence doit satisfaire.


Chapitre 2 (p. 15-22) : Développe l'approche retenue. Ce chapitre se fonde sur une analyse de l'usage de la langue en termes de stratégies utilisées par les apprenants pour mettre en oeuvre les compétences générales et communicatives afin de mener à bien les activités et les opérations que supposent la production et la réception de textes qui traitent de thèmes donnés, ce qui leur rend possible l'accomplissement des tâches auxquelles ils se trouvent confrontés avec les conditions et les contraintes de situations qui surviennent dans les domaines variés de la vie sociale. Les termes en caractères gras indiquent les paramètres de description de l'utilisation de la langue et de la capacité de l'utilisateur/apprenant à l'utiliser.


Chapitre 3 (p. 23-28) : Introduit les Niveaux communs de référence. Le progrès dans l'apprentissage des langues au regard des paramètres du schéma descriptif peut être étalonné selon une série mobile de seuils fonctionnels définis par les descripteurs appropriés. Cet appareil doit être assez riche pour tenir compte de toute la gamme des besoins de l'apprenant et, en conséquence, des objectifs fixés par différents partenaires ou exigés des candidats pour une qualification en langue.


Chapitre 4 (p. 39-80) : Expose dans le détail (mais de manière ni exhaustive ni définitive) les catégories (étalonnées si possible) nécessaires à la description de l'utilisation de la langue par l'apprenant/utilisateur en fonction des paramètres identifiés et qui couvrent tour à tour : les domaines et les situations qui constituent le contexte de l'utilisation de la langue ; les tâches, buts et thèmes de la communication ; les activités, les stratégies et les opérations de communication et les textes, en particulier en relation avec les activités et les supports.


Chapitre 5 (p. 81-102) : Entre dans le détail des compétences générales et communicatives de l'utilisateur/ apprenant étalonnées dans la mesure du possible.


Chapitre 6 (p. 103-120) : Envisage les opérations d'apprentissage et d'enseignement des langues et traite de la relation entre acquisition et apprentissage, de la nature et du développement d'une compétence plurilingue ainsi que des options méthodologiques de type général ou plus particulier en relation aux catégories exposées dans les Chapitres 3 et 4.


Chapitre 7 (p. 121-128) : Présente plus en détail le rôle des tâches dans l'apprentissage et l'enseignement de la langue.


Chapitre 8 (p. 129-134) : S'intéresse aux implications de la diversification linguistique dans la conception du curriculum et traite de points tels que : plurilinguisme et pluriculturalisme ; objectifs d'apprentissage différenciés ; principe de conception d'un curriculum ; scénarios curriculaires ; apprentissage continu des langues ; compétences modulaires et partielles.


Chapitre 9 (p. 135-148) : Présente les diverses finalités de l'évaluation et les types d'évaluation qui y correspondent à la lumière de la nécessité de réconcilier les critères concurrents d'exhaustivité, de précision et de possibilité opératoire.


Annexe A (p. 148-154) : Commente l'élaboration des descripteurs de compétence langagière. On y explique les méthodes et les critères d'étalonnage ainsi que les exigences pour la formulation des descripteurs des paramètres et des catégories présentés ailleurs.


Annexe B (p. 155-160) : Donne une vue d'ensemble du projet qui a permis, en Suisse, de formuler et d'étalonner les exemples de descripteurs. Les échelles de démonstration du texte sont inventoriées avec leur numéro de page.


Annexe C (p. 161-172) : Contient les descripteurs pour l'auto-évaluation d'une série de niveaux adoptés par le Projet DIALANG de la Commission européenne pour Internet.


Annexe D (p. 173-184) : Contient les descripteurs entrant dans la constitution des seuils fonctionnels l'apprentissage élaborés par ALTE (Association des centres d'évaluation en langues en Europe).


Bibliographie générale (p. 185-1920) : Propose un choix d'ouvrages et d'articles que les utilisateurs du Cadre de référence consulteront pour approfondir les questions soulevées. La bibliographie renvoie aux publications du Conseil de l'Europe pertinentes ainsi qu'à des ouvrages publiés ailleurs.




Qu'est ce qu'un portfolio ?



Un outil pour accompagner la mise en oeuvre du Cadre Européen commun de référence pour les langues établi par le Conseil de l'Europe. A l'initiative du Conseil de l'Europe, différents projets de portfolios de compétences en langues étrangères ont été réalisés et expérimentés en Europe de 1998 à 2000. Commun aux différents pays européens dans sa structure et par les références à la même échelle de compétences, le Portfolio sera compréhensible pour tous les interlocuteurs en France et à l'étranger (employeurs, administrations, organismes de formation,etc.). La tenue à jour d'un Portfolio aide l'apprenant à participer de façon consciente et active à son apprentissage et à valoriser tout ce qui contribue à l'enrichir et à le diversifier. C'est un document personnalisé qui appartient à l'apprenant et l'accompagne pendant sa scolarité et au-delà. Le Portfolio permet à l'apprenant d'évaluer ses compétences en langues, et de mentionner ses expériences d'utilisation de ces langues, de découverte des usages, des réalités culturelles et de la civilisation des pays étrangers. La tenue à jour d'un Portfolio aide l'apprenant à participer de façon consciente et active à son apprentissage et à valoriser tout ce qui contribue à l'enrichir et à le diversifier. L'apprenant peut ainsi gérer lui-même le processus d'acquisition ou de formation dans lequel il est engagé et orienter au mieux ses motivations et ses besoins. Cette démarche s'inscrit dans une stratégie d'apprentissage visant à développer l'autonomie de l'apprenant. En plus de ses fonctions pédagogiques et d'information, le Portfolio a une fonction éducative ; il est destiné à valoriser le plurilinguisme, à en favoriser le développement chez tous les apprenants dès le début de leur scolarité, et il sert à le faire savoir.




Comment utiliser un Portfolio ?



Dans le Passeport des langues, l'apprenant indique pour chaque langue ses niveaux de performance dans les capacités de compréhension et d'expression. Il utilise pour cela la grille d'évaluation construite à partir du Cadre européen commun de référence élaboré par le Conseil de l'Europe. La partie Biographie langagière permet de rendre compte de ce que l'apprenant a déjà effectué, à faire le point sur ses initiatives dans les apprentissages linguistiques, à se fixer des objectifs et à évaluer lui-même ses progrès. Le Dossier comportera les documents qui semblent représentatifs du niveau de performance en langues et des travaux réalisés. On y rassemblera également les diplômes et attestations concernant les examens passés, les séjours à l'étranger à titre personnel ou autres ainsi que les activités réalisées en relation avec différents pays.



Date de création : 22/11/2005 @ 15:46
Dernière modification : 29/11/2009 @ 13:02
Catégorie : CECR et Portfolio
Page lue 8700 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


Recherche





Spécial : réforme du collège

- BO spécial n°11 du 26 novembre 2015: Programmes d'enseignement du cycle des apprentissages fondamentaux (cycle 2), du cycle de consolidation (cycle 3) et du cycle des approfondissements (cycle 4) à compter de la rentrée 2016

Annexe 1: Programme cycle 2
Annexe 2: Programme cycle 3
Annexe 3: Programme cycle 4


- Eduscol: Ressources d'accompagnement pour les langues vivantes aux cycles 2,3 et 4

- Questions / réponses sur la nouvelle organisation du collège sur éduscol

- DNB: Modalités d'attribution à compter de 2017. BO n° 3 du 21 janvier 2016 et BO n°14 du 8 avril 2016

- BO n° 17 du 23 avril 2015 (encart) Socle commun de connaissances, de compétence et de culture à compter de la rentrée 2016

-  Présentation sur le portail éduscol du nouveau socle commun pour 2016.

- Sur Eduscol: Ressources pour l'évaluation du socle commun en langues vivantes étrangères (avril 2017)

- Dossier "Stratégie Langues vivantes"' (janvier 2016)

- Banques de ressources numériques pour l'école BRNE Anglais Cycle 3 et 4


Podcasts et Audio News (rss)

Nouvelles (rss)

Radios Live

Radios américaines:

NPR

VOA International

Radios australiennes:

ABC News

Radio Australia

4BC

Radios britanniques:

BBC London

BBC News





^ Haut ^

Responsable éditorial: Mme CORMIER Béatrice, Rectrice

Responsable de la rédaction: Mme RAMVILLE Josiane, IA-IPR Anglais

Webmestre: Mme BERNARD Laurence, professeur

Nous ne sommes pas responsables du contenu des liens externes


  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.2 seconde