Site de circonscription de Schoelcher-Martinique

http://cms.ac-martinique.fr/circonscription/schoelcher/

Jour des (COMP 5 Culture humaniste)

BO du 29 avril 2010

 

Mémoires de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions

note de service n° 2010-048 du 9-4-2010

 

 

La France a fixé le 10 mai comme jour des « mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions », en référence à la date de l'adoption en dernière lecture par le Sénat de la loi du 21 mai 2001 qui reconnaît la traite et l'esclavage comme crime contre l'humanité.

J'attire votre attention sur l'importance d'associer les élèves aux commémorations qui sont organisées à l'occasion de cette journée. Par ailleurs, d'autres dates commémoratives, rappelées dans la circulaire du Premier ministre du 29 avril 2008 (J.O.R.F. n° 0103 du 2 mai 2008), peuvent favoriser une réflexion approfondie des écoliers, des collégiens et des lycéens sur l'esclavage.

Dès l'école élémentaire et le collège, les enseignements, en particulier d'histoire-géographie, permettent à tous les élèves d'acquérir des connaissances sur la question de l'esclavage. Ces connaissances doivent leur permettre de développer une réflexion civique et morale sur le respect de la dignité humaine et la notion de crime contre l'humanité.

Vous veillerez à valoriser auprès de la communauté éducative, mais aussi d'un plus large public, les initiatives menées tout au long de l'année scolaire dans les écoles et les établissements sur la traite négrière, l'esclavage et leurs abolitions. Les actions exemplaires pourront être portées à la connaissance de la direction générale de l'enseignement scolaire (DGESCO B2-3) pour être valorisées à l'échelon national.

 

Je vous invite aussi à promouvoir auprès des équipes éducatives les ressources disponibles pour enseigner l'histoire de l'esclavage, notamment les richesses culturelles et patrimoniales que constituent localement les services des archives, les musées ou les lieux de mémoire. Parmi les ressources numériques, j'attire votre attention sur le site internet du Comité pour l'histoire et la mémoire de l'esclavage http://www.comite-memoire-esclavage.fr/ particulièrement riche et utile pour tous les acteurs du monde éducatif.

Je vous remercie de votre participation.

 

Pour le ministre de l'Éducation nationale, porte-parole du Gouvernement,
et par délégation,
Le directeur général de l'enseignement scolaire,
Jean-Michel Blanquer