le site de la Circonscription du Lamentin

http://cms.ac-martinique.fr/circonscription/lamentin/

Projet TICE du RAR (Education prioritaire)

RESEAU AMBITION REUSSITE
PLACE D’ARMES II – SARRAULT – CESAIRE C
 
LE PROJET DE RESEAU AMBITION REUSSITE 2006/2012
 

Le Projet TICE
 
Adopté par le Conseil d’Administration du
        
                        Intégré au projet de réseau, le projet TICE vise les mêmes objectifs en direction des élèves, de l’école à la troisième : Accueil d’élèves en grande difficulté scolaire et comportementale, venant de notre zone de recrutement. Réussite scolaire, ouverture culturelle et éducation du futur citoyen. Les TICE sont, par conséquent, au service des actions définies et mises en ½uvre par les enseignants dans le cadre de ce projet de réseau.
Pour y parvenir, le projet TICE est défini autour de cinq axes de réflexion et de développement. Un programme d’actions est établi par année scolaire.
 
1. Renouvellement et diversification des pratiques pédagogiques
 
Avec les TICE, les approches pédagogique se trouvent renouvelées, tant au niveau des activités au sein des disciplines que celles conduites dans le cadre de projets éducatifs transdisciplinaires. Les TICE favorisent des activités créatrices, facilitent la réalisation de projets. Par ailleurs, le rôle qu'elles peuvent jouer pour lutter contre l'échec scolaire et aider les élèves en difficulté est à présent reconnu.
 
Les TICE, au premier plan desquelles il faut citer Internet, permettent de nouveaux modes de communication qui s'affranchissent de la distance. Le caractère motivant de ces activités permet de développer des apprentissages nouveaux, non seulement dans le domaine le plus traditionnel des langues, mais aussi sur des aspects liés à la citoyenneté. Les techniques d'information renouvellent aussi les approches en matière de culture artistique et scientifique. De nouvelles formes d'expression, de création et d'investigation sont offertes par ces outils. Ils induisent de nouveaux rapports à l'art et à la science.
 
Pour les élèves, l'accès aux lieux disposant des TICE doit être facilité. Il s'agit bien sûr du CDI, lieu privilégié d'accès à des ressources de formes variées, mais aussi de la salle informatique durant des plages horaires données. Les assistants d’éducation encadreront des activités de libre-service ou des séances d’aide aux devoirs, qui mettent en oeuvre des TICE. Pour des raisons précisées ci-après (cf. §2 et §3), l’accès à Internet sera interdit en libre service pour les élèves. Il sera réservé à des recherches dirigées par les enseignants et le professeur de documentation.
Désignée parmi les membres de l'équipe pédagogique, la personne ressource pour les TICE anime, au sein de l'établissement, le débat sur la manière dont les techniques modernes d'information modifient la relation aux contenus d'enseignement. Elle participe, avec le concours des correspondants dans chaque discipline, à l’intégration de ces outils dans la didactique des divers apprentissages.
 
2. Education du citoyen
 
L'avènement de la société de l'information exige un développement des capacités d'analyse du futur citoyen par rapport au média. Par exemple, il convient de faire réfléchir les élèves sur leur propre comportement télévisuel.
On peut comparer également les manières de traiter un évènement sur les différentes chaînes hertziennes (présentation, durée, contenu, ...)
La grande diversité des sources d’information n'est pas pour autant une garantie de la fiabilité des informations disponibles. Il appartient à chacun de se forger son propre point de vue dans cette diversité médiatique, ce qui suppose de développer les conditions d'un usage critique et réfléchi des médias. Ainsi, avec plusieurs centaines de chaînes de télévision possibles, le développement d'un regard plus averti et plus acéré est alors indispensable à l'exercice de la démocratie. Le citoyen de demain devra maîtriser ce nouvel environnement informationnel. Une des priorités de l'école républicaine est de lui donner le moyen d'exercer cette responsabilité.
 
Concernant le réseau Internet, il importe d’expliquer que les informations disponibles sont de toutes natures et peuvent notamment porter atteinte aux bonnes m½urs et aux valeurs démocratiques. Il ne faut pas pour autant exagérer les risques. Internet n'abrite pas plus de pratiques déviantes que les autres médias.
On veillera cependant à limiter l'accès à des informations validées et autorisées. Pour une activité de classe, l'enseignant est pleinement responsable des sites visités par les élèves. Il sera secondé lors de séances en salle informatique par un aide éducateur. Au CDI, ces activités seront menées en partenariat avec la documentaliste ou l'aide éducateur. La présence sur le réseau d’un SLIS et d’un SLP sécurise les activités Internet. Diverses mesures, notamment la mise en ½uvre de fonctions d'historique permettent un contrôle a posteriori des sites visités.
               
3. Formation aux outils de la communication et éducation à l'orientation
 
Des métiers liés à l’avènement des technologies de l’information et de la communication existent déjà, mais ils vont connaître dans les années à venir un large développement et, sans doute, de profondes modifications. De plus la généralisation rapide d'Internet et des réseaux numériques laisse présager la prochaine émergence de nouvelles activités professionnelles. Ces évolutions professionnelles seront abordées lors de séances d’éducation à l’orientation.
 
Au-delà de la découverte des métiers nouveaux, les modes d’accès à l'information et les outils de communication doivent faire l’objet d’apprentissages spécifiques, notamment dans le cadre de l’enseignement de la technologie et des activités au CDI. Mais, c’est surtout par une utilisation au quotidien dans les diverses disciplines qu’on favorisera l’intégration et la maîtrise de ces outils et de ses pratiques par les élèves. Les projets utilisant les médias électroniques seront encouragés car ils concourent à développer cette maîtrise.
On estime à plus de 85 % en 2005 les postes de travail ayant recours à l'informatique. C'est dire si la formation à ces outils est importante.               
 
On objectera, bien sûr, que les ordinateurs dans une dizaine d’années n'auront pas grand-chose à voir avec ceux dont nous disposons aujourd’hui. En revanche, les concepts des outils logiciels actuels seront encore, pour la majeure partie, ceux de demain. Ainsi les principes d’utilisation du traitement de texte, du tableur ou d’une base de données doivent être connus. De même, on montrera en quoi la notion d’hypertexte modifie l’accès aux savoirs. Les élèves s’exerceront à des manipulations qui doivent devenir habituelles, telles que le cliquer-glisser, le couper-coller ... Tous les domaines de l'enseignement doivent concourir à la compréhension des principes fonctionnels des logiciels.
 
Les nouveaux modes d’accès à la connaissance doivent être utilisés. Ainsi la recherche documentaire sur CD-ROM, sur bases documentaires internes ou sur le réseau Internet est une activité pédagogique à développer. Elle préfigure ce que sera demain la règle pour de nombreux travailleurs et citoyens.
 
4. Nouvelles technologies et inégalités sociales
 
Les usages domestiques des technologies de l'information se développent à présent principalement à partir de la commercialisation, notamment dans la grande distribution, de micro-ordinateurs, de CD-ROM et de services de connexion auprès du grand public. Malgré une tendance à la baisse des prix, les matériels restent coûteux.
Dans ce contexte, il est de la responsabilité de l'école d'offrir l'accès à ces nouveaux outils à tous les élèves, à toutes les classes sociales, afin d'éviter de creuser l'écart entre ce que l'on appelle déjà les " inforiches " et les " infopauvres ".
 
 
5. Des outils à la disposition des équipes éducatives
 
On distinguera les outils pour le professeur en dehors d’un cours, de ceux nécessaires au bon déroulement pédagogique d’une séquence d’apprentissage avec les élèves.
En dehors des cours, on veillera à mettre à la disposition des enseignants des matériels variés et performants dans la salle des professeurs, au CDI, en salle de réunion ou dans la salle informatique, pour favoriser les activités de préparation de séquences pédagogiques.
 
La bureautique professorale permet de préparer des documents pédagogiques de qualité largement améliorée. Ainsi, les logiciels de bureautique et des dispositifs d’imagerie numérique (appareil photographique, scanner) permettent d’associer textes et images.
 
Les usages pédagogiques d'Internet par les personnels éducatifs seront développés en respectant strictement la charte d’utilisation d’Internet (cf. annexe 2). La consultation des sites professionnels, recensés par le serveur académique ou des portails éducatifs tels que EducNet ou Wanadoo Education, constitue un moyen d’accéder à une documentation spécifique aux diverses disciplines. Elle permet aussi une veille sur les pratiques pédagogiques en cours dans d’autres établissements.
A terme, dans le réseau ambition réussite de Place d’Armes 2, les enseignants auront à dispenser certaines informations à leurs élèves par le biais du Net, du site du collège par exemple : Corrigés de devoirs, exercices, conseils…Certains travaux d’élèves auront à être présentés aux enseignants par Internet, par la messagerie par exemple ou par certaines applications interactives.
 
Les pratiques de mutualisation d’usages et de documents pédagogiques évitent la répétition d'activités de recherche ou de dépouillement d'informations. Capitaliser l'expérience et la mettre à disposition des équipes et de leurs projets est rendu possible de façon souple, comme le montre l’exemple du CRAEP (centre de ressources académiques de l’éducation prioritaire). La personne ressource TICE du réseau assure une fonction de liaison avec les équipes académiques chargées de l'accompagnement pédagogique, avec les interlocuteurs des autres établissements.
Les enseignants seront soutenus dans ces démarches, d’une part par la personne ressource et l’aide éducateur TICE, grâce à une assistance à l'exploitation des outils et à des actions d'information et de sensibilisation, d’autre part par des stages de formation. Constituer dans l’établissement une équipe TICE la plus large possible, maîtrisant ces compétences, est un objectif à atteindre.
 
 
            Le projet, présenté ici, n’aborde que les usages pédagogiques des TICE. La personne ITIC du collège aura aussi pour rôle d’en coordonner les diverses initiatives, d’informer et de conseiller le chef d'établissement.
            Ce projet TICE serait incomplet sans un volet consacré aux usages spécifiques des services administratifs et sans une partie abordant les investissements pluriannuels nécessaires pour le renouvellement des matériels, l'achat des logiciels, la modernisation du parc de machines et la maintenance. Ces deux aspects seront développés ultérieurement et feront l’objet d’études particulières avec la mission TICE du Rectorat, le Conseil Général et la municipalité du Lamentin.

 
Programme d’actions TICE prévues pour 2006/2007
Présenté au C.A. du
 
Ce programme, élaboré par le Conseil des TICE, est découpé en cinq parties, correspondant aux cinq axes décrits dans le projet TICE du collège.
 
1. Renouvellement et diversification des pratiques pédagogiques
·      Activités en langue du CE2 à la 3ème avec ‘‘ Tell me more'' et achat d’autres logiciels.
·      Remise à niveau en français (lecture avec ELSA) et en mathématiques (SMAO de la 6e à la 3e, DECLIC, CABRI-GEOMETRE, BMC et le site « mathenpoche » du CM1 à la troisième, « matou matheux » pour les écoles)
·      Soutien en français, en mathématiques et en anglais de la 6ème à la 3ème avec BMC et les logiciels précités.
·      Présentation en cours de mathématiques de figures animées pour découvrir les propriétés. Utilisation du vidéoprojecteur, du logiciel Géospace.
·      Dans de nombreuses disciplines, utilisation ponctuelle de la vidéo en lecture.
·      Autour de l’image : travail de lecture de l'image et, en parallèle, création d'images en vidéo.
·      Correspondance par e-mail
·      Création du site WEB du réseau, de pages web avec les élèves.
Les heures d’AI et autres soutien sont des temps privilégiés pendant lesquels on favorisera l'utilisation des TICE par les élèves.
Les compétences du B2I seront validées lors d’activités pédagogiques mettant en jeu les TICE dans les différentes disciplines. B2I niveau1 écoles-B2I niveau2 collège
 
2. Education du citoyen
·      Respect du matériel.
·      Respect des règles d’utilisation d’Internet, donc de la charte.
·      Education à l’image
·      Education à l’information
 
3. Formation aux outils de la communication et éducation à l'orientation
·      Photo - numérique et traitement d'image.
·      Enregistrement sonore sur support numérique
·      P.A.O. et traitement de texte.
·      Création de pages web.
·      Numérisation de textes et d'images.
·      Apprendre à utiliser les encyclopédies électroniques.
·      Repérer la structure d'un cédérom.
·      Recherche documentaire avec BCDI2
·      Initiation à l'Internet et recherche documentaire sur le web en parallèle avec BCDI3.
·      Information sur les métiers liés aux technologies de l’information et de la communication
 
4. Nouvelles technologies et inégalités sociales
Les équipements mis à la disposition des élèves au collège Place d’Armes 2 et l'usage qui en est fait de façon régulière permettent aux plus défavorisés de travailler dans un environnement relativement complet de technologies nouvelles.
L'équipe pédagogique est consciente du fait que l'utilisation des TICE ne résout pas toujours les problèmes scolaires des élèves, mais ne pas leur fournir ces outils de travail c'est aussi créer un handicap supplémentaire dans la vie active.
 
5. Des outils à la disposition des équipes éducatives
·      Révision et respect de la charte d'utilisation d’Internet par les personnels.
·      Correspondances pédagogiques par messagerie électronique
·      La bureautique professorale : lieux de mise à disposition de matériels et de logiciels, assistance, formation.
·      Développement de pages WEB et mise à jour du site du réseau.
·      Gestion informatisée des notes et des conseils de classes avec PRONOTE.
·      Gestion de l’Evaluation et de la remédiation avec le logiciel J’ADE.
·      Accès à GIBII pour les demandes et validations des compétences du B2I. Accès à GIBII pour les deux écoles.
·      Présence sur le réseau de chaque établissement d’un SLIS et d’un SLP ou d’autres types de serveurs filtrants, afin de sécuriser l’utilisation du Web.
·      Adresses e-mail pour tous les élèves avec login et mot de passe.
 
6. L’accès à GIBII (Gestion Inernet du B2I) pour les écoles, au rectorat Martinique, pour les demandes de validation et la validation des compétences du B2I.
 
 
Priorités 2006/2007
 
Mise à niveau et aux normes des équipements informatiques des écoles de Sarrault et Césaire C : équipements des salles informatiques, augmentation du nombre de postes, réparation des postes en panne, mise en place d’un service de maintenance, abonnement ADSL à 2048 mégabits, videoprojecteurs, logiciels, ordinateurs portables, imprimantes, scanners.
 
Donner accès à Internet aux CDI des deux écoles
 
Inscription des écoles pour un accès à GIBII en vue de valider pour les élèves, les compétences du B2I niveau 1 écoles.
 
Mise en place d’un site WEB du réseau.
 
Formation des professeurs. 
 
Mise à niveau du B2I niveau 1 pour les sixièmes. 
 
Poursuite de la mise en place du B2I niveau 1 et 2 pour les autres classes du collège.
 
Ajustement des équipements et des applications.
 
Mise en place de PRONOTE en Réseau sur chaque site, avec accès par Internet sur les trois sites. Objectifs : permettre aux parents d’avoir accès à tout moment aux données de leurs enfants (notes, absences…), faciliter la tâche de collecte de données du professeur principal, alléger les rentrées de notes des professeurs, rapprocher les parents de l’école.
 

 

 
RESEAU AMBITION REUSSITE COLLEGE PLACE D’ARMES II
CESAIRE C-SARRAULT-PLACE D’ARMES 2
Charte d'utilisation des salles informatiques
L'intérêt de tous passe par le respect de la part de chacun de ces quelques règles élémentaires de discipline et d'utilisation du matériel commun.
La présente charte complète les dispositions du règlement intérieur quant à l'utilisation des salles informatiques. Elle doit être signée par l'élève qui accepte les conditions fixées par la présente.
 
Article 1 : Conditions d'accès aux salles informatiques pendant les heures de cours
L'accès aux salles d'informatique pendant les heures de cours se fait sous l'autorité du professeur de la classe. Aucun élève ne sera admis dans les dites salles en dehors des heures de cours.
Chaque élève est affecté à un poste déterminé pour l'année. Le changement de poste n'est possible que sous l'autorité du professeur et uniquement en cas de panne.
Avant l'utilisation du poste, l'élève contrôle sa configuration (il vérifie si la configuration est complète), et informe son professeur en cas de problèmes constatés. Si des dysfonctionnements apparaissent au cours de la séance, ceux-ci doivent être également mentionnés.
Cet article s'applique également aux activités de soutien, aux ateliers pratiques et à tout type d'activités mettant en ½uvre l'outil informatique.
Article 2 : Règles de vie sur les plateaux
2.1 - Les boissons et denrées alimentaires sont interdites.

2.2 - Les postes informatiques sont utilisés exclusivement à des fins pédagogiques. L'utilisation et l'installation de jeux sont formellement interdites

2.3 - L'utilisateur d'un poste informatique doit tout mettre en oeuvre pour ne pas nuire aux autres utilisateurs du poste, il est rigoureusement interdit, en particulier :
·    de laisser un bureau encombré de papiers ou de saletés
·    de mettre des mots de passe pour bloquer le système
·    de modifier l'environnement de travail (couleurs de l'écran par exemple) débrancher les cordons d'alimentation, de souris ou de clavier
·    de déplacer ou échanger les périphériques
·         Tout fait volontaire ou non pouvant entraîner une nuisance sera sanctionné.

2.4 - Impression de document : chacun veillera à ne pas GASPILLER le papier ou les cartouches de couleur des imprimantes. Pour cela, il est recommandé :
·    d'utiliser du papier de brouillon pour les essais,
·    de n'utiliser les imprimantes couleur qu'à bon escient (exemple : les documents à photocopier ne doivent pas être imprimés en couleur).
2.5 - Les salles informatiques sont des lieux de travail où règnent le calme et le silence.

2.6 - Le matériel est fragile et demande un minimum de soin : il est rappelé qu'il est nécessaire de " quitter " chaque logiciel puis de " quitter " Windows
Article 3 : Utilisation des unités de stockage mobiles
Les élèves ne doivent pas introduire dans la salle des disquettes, CD, clés USB ou autres unités de transports d’informations. Seul l’adulte qui les accompagne peut leur en fournir. Dans tous les cas, elles doivent être régulièrement vérifiées à l'antivirus.
Article 4 : Utilisation des disques durs
4.1 - les élèves ne doivent utiliser que les logiciels faisant l'objet de licences acquises par le collège.
4.2 - L'installation de logiciels de quelque nature qu'ils soient par les élèves est strictement interdite
4.3 - Les travaux sont à sauvegarder sur disquette. Toutefois, ils peuvent être sauvegardés dans le dossier " DOCUMENTS ELEVES " figurant dans l’espace réservé à sa matière.
4.4 – En aucun cas les élèves ne doivent avoir accès aux identifiants et mots de passe qui protège les postes ou certains espaces réservés.
Article 5 : Accès à Internet
L'accès Internet est possible soit au CDI, soit depuis la salle multimédia.
Les recherches doivent être minutieusement préparées (sélection de mots clés pour la recherche) pour éviter des pertes de temps inutilement facturées à la collectivité.

Hormis dans le cadre du club Internet, les recherches doivent être effectuées dans un cadre strict délimité par le professeur ou le projet à réaliser, ce qui exclut toutes recherches personnelles de nature ludique.
 
Les identifiants et mots de passe attribués aux élèves sont confidentiels et ne doivent en aucun cas être divulgués ni par l’élève, ni par une tierce personne.
 
 

Il est rigoureusement interdit d'accéder à certains sites en raison de leur contenu contraire à l'ordre public, aux bonnes m½urs ou à la constitution :
- sites de charme, pornographiques ou pédophiles ;
- sites incitatifs à la violence, à la haine raciale et d'une manière générale à l'intolérance envers certaines communautés.
- sites consacrés au piratage informatique et à la propagation de virus.
 
 
 
 
L’élève                                                                                                                                             les parents