La circonscription

L'école

Classe maternelle

La classe élémentaire

L'académie

Le ministère

Parents

Outils pour l’élève

Archives

Hommage Aimé Césaire

Hommage à Aimé Césaire

Mon eau est claire

Mon eau écrit des mots

Mon eau est timide

Mon eau chante des chansons d’amour.

 

Ma terre est chaude

Ma terre me réchauffe

Ma terre est fleurie.

 

Ma terre, mon air, mon eau,

Ma vie.

 

Léa CE2 A

      J’ai l’impression d’être ridicule

 

J’ai l’impression d’être ridicule

dans leurs souliers

dans leur smoking

dans leur plastron

dans leur faux-col

dans leur monocle

J’ai l’impression d’être ridicule

avec mes orteils qui ne sont pas faits

pour transpirer du matin jusqu’au soir qui déshabille

 J’ai l’impression d’être ridicule

dans leur maison

dans leur fête

dans leur salon

J’ai l’impression d’être ridicule

avec eux

avec leurs amis

avec mes amis

J’ai l’impression d’être ridicule

 

         Pour Aimé Césaire

 

Hélène  CE1A Victor-Hillion Dillon C


Le plaisir

 

     Hommage à Aimé Césaire

 

Chères personnes

Je vous dis ce que je ressens pour Aimé Césaire.

J’aime tes poèmes

Tu es le dieu des poésies

Je veux ton savoir faire

Pour être populaire

L’esclavage c’est passionnant

 

Aurélie , CE1A Victor-Hillion Dillon C, 8 ans

 

 

Soleil et eau

 

Le soleil tape l’eau

Le soleil est chaud et l’eau est froide

Le soleil est jaune et l’eau est bleue

Le soleil éclaire les yeux et l’eau pique les yeux

Il y a beaucoup de vagues et le soleil brille

 

Béborah , CE1A Victor-Hillion Dillon C

 

 

Valeur, couleur, bonheur, peur

 

Aimé Césaire je vous aime

Je me mettrai à genoux devant vous

Je prie pour vous

Aimé je m’excuse si je vous ai fait du mal

Merci de nous avoir sauvés

Ressentez ma douleur au cœur

Ressentez ma tristesse

Touchez mon cœur entrain de battre

Merci Césaire, merci Senghorg, merci  Damas

Je vous aime tous.

Je vous admire.

 

Yanice , CE1A Victor-Hillion Dillon C


Questions à Aimé Césaire

 

As-tu connu beaucoup de gens à l’époque ?

Ils étaient comme toi Damas, Senghor et Aliker

Moi et les autres, on apprend sur toi

Et ta vie quotidienne comment était-elle ?

Césaire, Pierre Aliker n’était-il pas ton ami ?

Et ton père et ta mère, qui étaient-ils ?

Senghor, Damas n’étaient-ils pas des poètes comme toi ?

A l’époque c’était comment ?

Ils défendaient la Négritude !

Rachel est mon nom,

Et mon humanité vous défendiez.

 Rachel


La Martinique


La Martinique fleurie de toutes ses couleurs

La Martinique prend ses racines

La Martinique chante

La Martinique s’envole

La Martinique rajeunie

 

La Martinique se réchauffe

La Martinique, une île

La Martinique dans le vent…


Puis s’étale sur nos cœurs.

Un vent léger
Qui nous pousse à parler

Un vent de tendresse
Se dresse sur vos amis (es)


Un nuage impertinent
Se dandine sur vos ennemis

Et tout cela vous énerve

Car parfois
Ami devient ennemi

C’est pour cela
qu’il faut toujours aimer.

Gwénaël





J’habite une voie sans issue

J’habite une effroyable frayeur

J’habite une île délaissée

J’habite un esprit perdu dans le néant de ses pensées

Mathis N.

Merci à tous pour ces belles productions
S.Msmile


Date de création : 28/04/2012 @ 09:58
Dernière modification : 30/04/2012 @ 08:49
Catégorie :
Page lue 535 fois


Prévisualiser la page Prévisualiser la page     Imprimer la page Imprimer la page


react.gifRéactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !



Zoom écoles

Publications

Liens

Recherche





Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne


^ Haut ^

  Site créé avec GuppY v4.5.19 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL