le site de la Circonscription Fort-de-France 1

http://cms.ac-martinique.fr/circonscription/fdef1/

Temps à l'école (On en parle...)

L'enfant passe trop de temps à l'école

J.-M. A. France-Antilles Martinique 15.12.2010

Les débats ont été riches. Une synthèse sera adressée au ministre de l'Éducation nationale aujourd'hui. (Wilfrid Téreau/ France-Antilles)

Lundi, au lycée général et technologique Joseph-Gaillard, le recteur, André Siganos, a organisé une ultime table ronde sur les rythmes scolaires, dans le cadre de la consultation nationale. Les débats ont été riches. Une synthèse sera adressée au ministre de l'Éducation aujourd'hui.

CONSULTATION SUR LES RYTHMES SCOLAIRES. La question des rythmes scolaires est au coeur de nos préoccupations et revêt une importance capitale. Les évolutions profondes de notre société ont en effet transformé les attentes et les pratiques familiales dans ce domaine.
Luc Chatel, ministre de l'Éducation nationale, a lancé, le 14 septembre dernier, la consultation nationale sur les rythmes scolaires. Cette consultation s'est déclinée en Martinique par des réunions (débats, tables rondes, conseils d'administration, conseils d'écoles) dans les écoles et établissements. Les débats organisés dans l'académie permettront d'enrichir la réflexion générale par des contributions mieux enracinées dans nos spécificités régionales. Lundi, le recteur a organisé une ultime table ronde au lycée général et technologique Joseph-Gaillard, qui a réuni des membres de la société civile, des représentants du monde économique, médical, de syndicats enseignants, d'associations de parents d'élèves, de lycéens, de personnels de l'éducation, de collectivités. Au cours de cette table ronde, trois questions ont été débattues et ont fait l'objet de propositions concrètes : quelles propositions pour améliorer les conditions de vie et d'apprentissage de l'enfant, de l'adolescent ? (organisation de la journée, de la semaine) ; comment articuler rythmes scolaires et temps extrascolaire, rythmes scolaires et priorités de la famille ? (pause méridienne, accompagnement éducatif, activités péri-éducatives) ; quelles suggestions pour harmoniser rythmes scolaires et réalités de la société ? (transport, organisation des vacances scolaires, enjeux économiques).
Beaucoup d'intervenants ont souligné que l'enfant passait trop de temps assis à l'école et que ses journées étaient trop longues. « En moyenne, il commence sa journée à 5h30 et la termine vers 18 heures, avec un temps de transport important » , a constaté un intervenant. Et d'ajouter : « 100% de son temps est consacré à l'école. Or, trop d'école tue la créativité » .
De retour chez eux, les élèves du collège de Belle-Etoile sont libérés
Une anthropologue, également enseignante et mère de famille, a suggéré que l'on raccourcisse l'amplitude de la journée et que celle-ci s'achève à 15 heures en primaire et à 16 heures dans le secondaire. À propos des vacances scolaires, l'anthropologue milite pour une redistribution de celles-ci : « les grandes vacances ont lieu pendant l'hivernage alors que c'est la période où il pleut, il faut les réduire de deux semaines » . Et de proposer dans le même temps trois semaines de vacances à Noël et à Pâques. La question des devoirs à la maison et la charge que ces derniers représentent pour l'élève ont également été débattues lundi après-midi. Le principal adjoint du collège de Belle-Etoile, situé à Saint-Joseph en réseau ambition réussite (Rar), a souligné qu'un important travail sur l'emploi du temps avait été effectué au sein de son établissement. « La plupart des élèves ont cours de 7 heures à 12 heures » , a-t-il expliqué. « Par conséquent, l'après-midi, nous avons pu mettre en place un temps extrascolaire pour faire faire les devoirs et apprendre aux élèves à apprendre. Ainsi de retour chez eux, les élèves sont libérés » . Claude Nicole, président de l'Union des parents d'élèves de Martinique (Upem), a insisté pour que tous les établissements scolaires puissent accueillir des élèves en demi-pension, pour que soient développés les internats et pour qu'il y ait davantage de salles d'études. Journée de l'élève, durée des vacances, pause méridienne... Les débats ont été riches. Une synthèse sera adressée au ministre de l'Éducation nationale aujourd'hui.
Lundi, le recteur a organisé une ultime table ronde au lycée général et technologique Joseph-Gaillard. (Wilfrid Téreau/ France-Antilles)Lundi, le recteur a organisé une ultime table ronde au lycée général et technologique Joseph-Gaillard. (Wilfrid Téreau/ France-Antilles)